La nouvelle lune

Je ne sais pas pour vous, mais bon sang la future nouvelle lune est en train de mettre ko sur le plan émotif, je n’arrête pas de pleurer sur les événements du passé que je ne parviens pas à cicatriser et je me sens si vide, si fatiguée, et si mélancolique …

cac3c37b70ee3c84bccc80b14328f9e5

Cette maudite nouvelle lune aura raison de moi je pense. Je n’ai jamais été une grande fan de la nouvelle lune, pas par superstition, mais toutes les attaques psychiques ou physiques, mais encore événements douloureux ont toujours eu lieu pendant ou à quelques jours minimums de cette maudite nouvelle lune.

Dans la lointaine époque où j’étais wicca, je dirais même à la recherche de mes propres croyances et valeurs, je me méfiais toujours de la nouvelle lune, au coven où j’allais en tant qu’apprentie wicca, on nous apprenait toujours à ne rien pratiquer pendant cette phase, l’on pouvait commencer des rituels, les finir éventuellement (comme une roue, l’on finit là où l’on commence, et l’on commence là où l’on finit) mais jamais de passage d’âme par exemple ou de rituels de purifications.

Pourquoi ? Quand on est médium ou que nous possédons des capacités extra-sensorielles la nouvelle est là où les vibrations sont les plus basses, là où le bas astral, en tout cas les âmes les plus fourbes et les moins évoluées officient. C’est pour cela que la plupart des manifestations paranormales ont lieu à cette époque, la nouvelle lune étant son parfait contraire.

L’histoire de la sorcellerie nous aura appris à nous méfier des sabbats de sorcières à la pleine lune, en réalité, ils confondaient la pleine lune et la nouvelle lune. La pleine lune est appelée en sorcellerie l’esbat, et le sabbat est une fête païenne correspondant à la roue de l’année, aucune orgie ni de sacrifice humain ou animal n’est requise, en tout cas chez les wiccans ou les sorcières blanches. Et la sorcellerie n’a souvent rien à avoir avec ce que les gens croient à tort, c’est avant tout un art de vivre comme vous pouvez le lire dans mes articles sur Hellystar :

Au sujet de la wicca

Au sujet du satanisme

Au sujet de la goétie

Au sujet du vaudou

Au sujet de la Santeria

abad59c06ecd3cc6351d7d6d812c8b93

C’est ainsi que la lune est importante et doit être prise en considération à chacune de ses phases, par ailleurs, s’ancrer et se recharger par exemple à la pleine lune n’est pas que pour les pierres, l’on peut nous-même le faire en se tenant devant elle, paume devant en laissant les vibrations cosmiques de la lune venir à nous (si vous avez l’ouverture magnétique ouverte et la réceptivité vibratoire aussi, sinon pas de bol). Faite le teste entre la lune brillante et la lune sombre, vous verrez rapidement que la première possède un magnétisme puissant tandis que l’autre, un magnétisme faible. C’est un peu l’équilibre du bon et du mauvais, l’un représente la vie et l’autre la mort, tout comme son magnétisme.

N’oubliez pas de vous ancrer, qu’importe celle que vous estimez être le meilleur pour vous, la meilleure manière est celle dans laquelle vous placerez votre foi, tout comme pour les protections, si vous n’y placer pas de la foi, de l’énergie, cela n’aurait aucun effet. Cherchez donc la meilleure manière de s’ancrer et de vous protéger mais surtout celle qui vous semblera être le mieux pour vous. L’ancrage est primordial à la nouvelle lune, mais surtout, restez positif en tout temps, mais surtout là où les vibrations seront les plus basses, et si vous êtes une éponge émotive comme moi, elle vous prendra avec elle aussi bas que possible. Alors travaillez sur votre mélancolie, votre tristesse, trouvez la base de vos souffrances et travaillez-les.

Bon courage, et n’oubliez jamais cette phrase que j’aime tant des Guns’n’roses

Rien ne dure jamais sous la pluie froide de novembre

Amoureusement votre, Lili ♥

Publicités